NISSAN GT-R : pas de révolution pour le millésime 2013, mais quelques améliorations

NISSAN GT-R : pas de révolution pour le millésime 2013, mais quelques améliorations Tagged with: GT-R    Nissan

La supersportive, dont la motorisation et le châssis ont, à nouveau, été optimisés, sera commercialisée à partir du printemps 2013 vers l’Amérique du Nord et l’Europe. Le programme de fitness auquel elle a été soumise lui permet d’offrir un moteur et un châssis encore plus performants et un plus grand choix d’équipements.

Une grande partie de ces modifications provient du retour d’expérience de la Nissan GT-R aux 24 Heures du Nürburgring de cette année. Les évolutions les plus importantes concernent la réponse du V6 biturbo 3,8 l à moyen et haut régime, la rigidité encore renforcée de la caisse et le nouveau tarage des ressorts, des amortisseurs et des barres stabilisatrices. Nisan a reconduit le moteur 550 ch (440 kW) de la GT-R, toujours plus perfectionné. Les principaux bénéficiaires de cette dernière évolution ciblée sont la stabilité dynamique du véhicule à très grande vitesse et le confort de roulage. Nissan propose également une nouvelle finition Premium Edition au traitement intérieur particulièrement luxueux avec une sellerie en cuir extrasouple et une harmonie biton rouge et noire.

La meilleure des bases est toujours perfectible

Plus de réactivité à moyen régime et davantage d’accélération en haut des tours grâce aux nouveaux injecteurs haute performance, gage d’un calcul au plus juste de l’injection, ceci au bénéfice de la réactivité du moteur. Les modifications de la vanne de by-pass du turbo contribuent également à une bonne réactivité à haut régime.

Une chicane spéciale dans le carter d’huile garantit à tout moment la pression d’huile, même dans l’enchaînement de virages pris à grande vitesse.

A la demande de nombreux clients, qui tournent régulièrement sur circuit avec leur GT-R, Nissan propose en option une huile moteur Motul compatible avec la compétition automobile.

 Après avoir déterminé avec exactitude le centre de roulis du véhicule, les ingénieurs Nissan ont encore abaissé le centre de gravité avec des pneumatiques et des bagues de suspension appropriés. Dans le même esprit, le tarage des unités ressort/amortisseur a été revu et la barre stabilisatrice avant a été remaniée. De nouveaux boulons à came permettent le carrossage exact au niveau du train avant. Tout ceci afin d’obtenir un comportement routier comme sur des rails.

Le couple transmis par l’arbre primaire aux roulements de moyeu a été accru afin d’améliorer la fiabilité pour la conduite extrême, en particulier sur circuit.

CP/jmr

TweetTagged with: GT-R    Nissan