KIA OPTIMA PLUG-IN HYBRID : elle s’affranchit un peu plus de l’essence

KIA OPTIMA PLUG-IN HYBRID : elle s’affranchit un peu plus de l’essence Tagged with: Kia    Optima Plug-In Hybrid

La nouvelle Optima Plug-in Hybrid, premier véhicule hybride à moteur électrique rechargeable, dont la commercialisation est prévue en Europe dans le courant du 4e trimestre affiche une autonomie permettant de parcourir jusqu’à 54 km en mode électrique zéro émission avant que le moteur essence GDI de 2,0 litres à injection directe ne doive prendre le relais.

Extérieurement, l’Optima Plug-in Hybrid affiche une forte identité Kia et apparaît instantanément comme un membre de la famille, même si elle adopte un certain nombre d’améliorations qui optimisent son efficacité aérodynamique. Quand les volets actifs de la nouvelle calandre sont en fonctionnement, le coefficient de pénétration dans l’air (Cx) est d’à peine 0,25 (contre 0,27 pour la berline), grâce au travail accompli par les designers de Kia.

Dans l’habitacle, elle présente une série d’améliorations qui reflètent son caractère innovant. Un nouveau combiné d’instruments affiche des informations essentielles sur la motorisation hybride – dont l’état de charge de la batterie – ainsi que des détails sur le style de conduite, en indiquant au conducteur comment rouler de manière encore plus économique.

Un moteur électrique en lieu et place du convertisseur de couple !

La chaîne cinématique innovante est basée sur le 4 cylindres GDI «Nu» de 2,0 l, qui développe 156 ch et 189 Nm. Ce moteur est couplé à un groupe électrique qui permet à la voiture de fonctionner en mode de maintien de charge une fois que la batterie est vide. La puissance totale est de 205 ch à 6000 tr/min, l’emploi du moteur électrique assurant une réaction plus immédiate à l’accélération. Avec l’apport du groupe électrique, la chaîne cinématique produit un couple total de 375 Nm à partir de 2300 tr/min.

La puissance est transmise aux roues par une boîte automatique à six rapports d’une grande souplesse, le moteur électrique de 50 kW monté sur la transmission remplaçant le traditionnel convertisseur de couple.

La batterie de nouvelle génération de 9,8 kWh est du type lithium-ion polymère et produit beaucoup plus d’énergie que l’ancien système. Sa simplicité a permis de la placer sur le train avant. La puissance produite par le moteur essence et le groupe électrique entraînant les roues avant avec un minimum de pertes de transfert et de conversion d’énergie. Le groupe électrique de 50 kW lui assure une autonomie de 54 km en tout électrique à une vitesse maximale de 120 km/h.

CP/jmr

TweetTagged with: Kia    Optima Plug-In Hybrid