CITROEN BERLINGO 1.6 HDI FAP

Citroen Berlingo 1.6 Hdi Fap

CITROEN BERLINGO 1.6 HDI FAPLe choix de la polyvalence en guise de credoDe Monospace, sorte de camionnette civilisée, le Citroën Berlingo est devenu un véritable Ludospace. Tout particulièrement dans sa version Multispace.

Le choix de la polyvalence en guise de credoSi un berlingot (avec t final) est, à l’origine, un bonbon aromatisé ou un emballage pour liquide — de forme tétraédrique — chez Citroën, le Berlingo est un transporteur cubique à grande capacité de chargement.

Esthétiquement, le nouveau Berlingo a définitivement tourné la page. De camionnette à vocation familiale, c’est devenu un véhicule familial disposant d’un espace particulièrement adapté à la vie actuelle d’une famille. Avec la possibilité, en cas de besoin, de disposer d’un volume de chargement peu courant. Si le nouveau Berlingo ne peut renier ses origines, il a été complètement revu et corrigé. A commencer par ses dimensions extérieures ; plus long de 24 cm, plus large de 8,5 cm et plus haut de 5 cm. Ensuite la face avant qui reprend la signature stylistique actuelle de la marque aux chevrons. Des phares de forme trapézoïdale, des ailes aux épaulements élargis et des vitres latérales bénéficiant d’un design plus dynamique, contribuent à lu affirmer son caractère.Grâce au Modutop, vous bénéficiez d’un toit à double fond.Dans sa version Multispace, celle que nous avons essayée, le Berlingo est conçu pour accueillir confortablement 5 passagers et pas moins de 675 litres de bagages dans le coffre, jusqu’à hauteur de la tablette. A relever qu’une fois les sièges retirés, individuellement, le volume de la soute atteint la bagatelle de 3 m3. De plus, grâce au Modutop, vous bénéficiez d’un toit à double fond très facilement accessible.Afin de respecter l’adage qui veut que « chaque chose à sa place et une place pour chaque chose », une pléthore d’espaces de rangement est à votre disposition. Parmi lesquels on citera les tiroirs situés sous les sièges avant, des coffrets sous les pieds des passagers arrière ainsi qu’une capucine au-dessus du pare-brise. On soulignera enfin la possibilité de replier le dossier du siège passager avant et qui permet de transporter des objets mesurant jusqu’à 2 mètres et même plus avec la lunette arrière ouverte.Sécurité active et passiveBien que le New Berlingo soit monté en gamme, la planche de bord a conservé un aspect plus fonctionnel qu’esthétique avec l’avantage d’une grande lisibilité et, ma foi, également très ergonomique. On en veut pour preuve les deux satellites, système audio et régulateur de vitesses, à portée de doigts sous le volant et d’un maniement très aisé. En ce qui concerne la sécurité, si l’ABS et le régulateur électronique de freinage sont de série, l’AFU (aide au freinage d’urgence) et l’ESP (Contrôle dynamique de stabilité) sont en option et dans le même paquet, on trouve une aide au démarrage en côte. De même que l’aide au stationnement arrière et la détection de sous gonflage. Quant à l’allumage des feux et les essuie-glace automatiques, ils sont de série.En ce qui concerne la sécurité passive, outre les zones de déformation, les renforts latéraux et les ceintures à prétenssionneurs ainsi que les airbags frontaux et de thorax, on trouve en option les airbags rideaux.

Performances en adéquations.Notre véhicule d’essai, était équipé du 1.6 HDI FAP de 110 ch. Ce moteur est, bien entendu, alimenté par une injection directe Common Rail et turbocompresseur. On relèvera que le bloc-moteur ainsi que la culasse sont en aluminium. Accouplé à une boîte à vitesses à 5 rapports, ce n’est pas un foudre de guerre, mais ce bloc permet au Berlingo d’avoir des performances en adéquations avec les exigences qu’on peut espérer de ce type de véhicule. Son comportement routier est tout à fait sécurisant pour un usage quotidien.

Jean-Marc RacineFiche technique et diaporama en page 2 (ci-dessous)

Pages: 1 2