Skip to content

FIAT NEW PANDA 4X4 : désormais, la petite pratique la multiplication des genres

FIAT NEW PANDA 4X4 : désormais, la petite pratique la multiplication des genres Tagged with: 4X4    CNG    Fiat    GPL    Panda

Panda 4×4

◄ Retour Suivante ► Image 1 de 18

Depuis que l’originale, celle de 1980, fut suivie trois ans plus tard d’une version 4X4, les générations suivantes se sont alignées. Si la première génération a, esthétiquement, vécu 23 ans, la suivante n’aura survécu que 8 ans ! A croire que la clientèle se lasse plus rapidement qu’avant. Qu’en sera-t-il de l’actuelle ?

Il aura fallu attendre moins d’une année pour voir la petite, de troisième génération, être déclinée cinq fois ! Les différentes versions partagent, à quelques détails près, le design original de leur carrosserie ainsi que l’aménagement intérieur. Parmi les quatre nouveautés proposées, il n’est pas prévu d’importer le modèle « EasyPower », fonctionnant au GPL, dans notre pays.

Panda 4X4 : l’héritière d’une longue tradition

Seul modèle à traction intégrale du segment A, elle hérite d’un best-seller qui fit son apparition sur la scène automobilistique il y a 29 ans, en s’affirmant comme la plus petite et intrigante « exploratrice » de sa catégorie. Caractérisée par les lignes géométriques prononcées des pare-chocs, dotés d’éléments esthétiques de couleur aluminium pour souligner la présence de la protection métallique sous la caisse.

Disponible en deux motorisations dotées du système Start&Stop : le 0.9 TwinAir Turbo de 85 ch et le Diesel 1.3 Multijet II de 75 ch, tous deux associés à une boîte à vitesses spécifique à 6 rapports avec première raccourcie. Ce qui, avec l’augmentation du couple, garantit une nette amélioration de ses aptitudes spécifiques.

Un court essai, sur une piste réservée aux tout terrain, nous a convaincus des capacités bluffantes de la Panda 4X4.

Panda Trekking : la véritable alternative

Trait d’union entre les versions 4×2 et 4×4, elle est le premier CUV (City Utility Vehicle) à 5 portes de ce segment qui propose un look tout terrain associé à une traction avant intelligente grâce à la technologie « Traction+», qui accroît la motricité du véhicule sur des terrains à faible adhérence, tout en garantissant d’excellentes performances sur route. Précisons que ce système exploite l’ESC, mais son efficacité n’est pas une simple fonction ajoutée. En effet, ELD (Electronic Locking Differential) via des algorithmes de contrôle et de gestion du circuit de freinage, l’unité simule électroniquement le comportement d’un différentiel autobloquant électromécanique et agit via le circuit de freinage (à action hydraulique donc) permettant une intervention modulée, avec l’avantage d’un poids moindre. Le système s’active manuellement et fonctionne jusqu’à 30 km/h.

Pour l’avoir testé en « croisement de ponts », c’est-à-dire avec une roue en l’air, il suffit de le « laisser agir » pour franchir l’obstacle !

En revanche, on peut regretter l’absence du skid plate silver (plaque de protection). Côté motorisation, la Trekking est aussi disponible avec le système bifuel essence/CNG.

Panda Natural Power : une approche écologique

Equipée du premier « deux cylindres » au méthane (CNG) du marché, elle conjugue les atouts économiques et écologiques du gaz naturel, à la puissance et au plaisir de conduire assurés par ce propulseur.

Avec le 0.9 TwinAir Turbo Natural Power de 80 ch, pour un couple de 140 Nm à 2500 tr/min, la nouvelle Panda assure des niveaux réduits de CO2 (86 g/km) et une consommation modérée (3,1 kg/100 km en cycle mixte d’homologation) avec l’alimentation au méthane. La donnée concernant les émissions est notamment un record absolu parmi les voitures du Groupe Fiat et l’une des valeurs les plus basses du marché.

Malgré une amélioration des performances de 30 %, son autonomie a augmenté de 10 % environ par rapport à la Panda Classic 1.4 Natural Power.

Les essayeurs

TweetTagged with: 4X4    CNG    Fiat    GPL    Panda

Categories

Actualités